Des Petits O'neal

Des Petits O'neal Chihuahua

Chihuahua

Aucun règlement de comptes ; juste une mise au point...

Aucun règlement de comptes ; juste une mise au point...

Je dois vous avouer que je ne peux dissimuler une certaine exaspération, face au comportement de quelques simplettes, qui passent leur temps à éplucher et à pomper plus ou moins grossièrement, mais en tous cas, avec beaucoup de maladresse, les idées qui jalonnent ce site.

Si je prenais le parti d'être positive, je dirais qu'il est plutôt flatteur de constater à quel point mes propos représentent une source d'inspiration pour certaines, apparemment dépourvues de tout esprit, jugement personnel, et personnalité.

Mais, à terme, j'avoue que de telles singeries sont pour le moins agaçantes...

Ceci dit, je ne suis pas inquiète, et je voudrais m'adresser personnellement aux copieuses : sachez que dans la vie, il y a les gens qui sont dans une marche en avant permanente, toujours créatifs et inspirés...et puis, il y a les autres, ceux qui, de toutes façons, seront toujours à la ramasse...

Je suis quelqu'un de combatif et d'ingénieux, et j'ai encore un certain nombre d'idées en réserve.

Alors, avis à toutes les laborieuses : j'aurai toujours un train d'avance sur vous, il va donc vous falloir prendre vos billets longtemps à l'avance...

Enfin, compte tenu du grand nombre de connexions quotidiennes qu'il y a sur ce site, j'imagine aisément que les visiteurs ne sont pas dupes, et savent pertinemment qui s'inspire de qui, et à quel moment...vous ne trompez personne ; pire, vous passez pour de véritables cruches, sans même vous en rendre compte...

Avant de conclure, je voudrais que les personnes qui ne sont pas concernées par cette rubrique aient l'indulgence de bien vouloir m'excuser pour cette aparté, mais il me paraissait toutefois indispensable de l'évoquer.

Pour finir, je tenterais bien un soupçon de vulgarité, car je sais que ce type de langage trouvera écho, même auprès des gourdes sus visées ; alors je terminerai cette rubrique par une citation mythique, tirée des répliques cultes de Michel Audiard, dans Les Tontons Flingueurs :

"Les cons, ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît...".