Des Petits O'neal

Des Petits O'neal Chihuahua

Chihuahua

GARANTIES SUR LA VENTE DES CHIOTS

GARANTIES SUR LA VENTE DES CHIOTS

Je considère comme "foutage de gueule" le fait d'écrire en long, en large, et en travers, et dans toutes les couleurs de l'arc-en-ciel, que l'on vend ses chiots uniquement pour compagnie, argumentant de la fadaise "Ben on peut pas savoir comment évoluera un chiot de deux mois..." (et là, je vous fais la version sans les fautes d'orthographe...).

De là à se balader avec un entonnoir sur la tête, il n'y a qu'un pas...

Dire que l'on ne peut pas savoir comment évoluera un chiot de deux mois à l'âge adulte est une vérité de La Palice, mais certainement pas une preuve d'intelligence.

D'accord, on ignore tous comment évoluera un chiot de deux mois à l'âge adulte ; mais on n'est pas non plus obligé d'infliger au client l'exclusivité de la prise de risque financière, et la possibilité pour lui de se faire rouler sans aucun recours. Surtout sur des chiots vendus hors de prix. C'est un petit peu trop facile...

Pour caricaturer "tu achètes mon chiot à 1500 !!! 1800 !!! 2000 euros !!! et s'il n'est pas confirmable, ben tant pis pour toi, on n'est pas d'dans...mais toi, par contre, tu l'as profondément...dans l'os !".

Quand, en plus, on rentre, sur une année, grâce aux ventes de chiots, des milliers et des milliers d'euros, tout en prétendant ne pas vivre - sous-entendu ne pas se rabaisser à vivre- de l'élevage de chiens, on ne devrait pas rencontrer bien des difficultés à proposer des garanties financières à ses clients, et encore moins à annoncer ses chiots en rubrique pro du bon coin (plutôt que de se déguiser en particulier pour bénéficier de gratuité) en poussant la folie jusqu'à investir les 3,60 euros que coûte une petite annonce !

Si on se défend de vivre du chien, on a au moins la décence de ne pas vendre ses chiots, et encore moins à des prix exorbitants...ou alors on la boucle...car il y a comme un léger contre-sens, là !

Je n'apprécie pas les donneurs de leçons, juste dans l'esbroufe, les simagrées, et le racolage. Et ce n'est pas en écrivant des conneries en couleur que l'on en devient plus crédible. Faut reconnaître qu'il y en a qui ne manquent pas d'air, et qui feraient mieux de s'écraser en pareil cas. Mais le ridicule ne tue pas. Et à en juger par le bon nombre de survivants, c'est probablement vrai.

Faire des effets de manche en utilisant des mots dont on ne comprend pas le sens est grotesque.

Gesticuler tous azimuts en faisant un rabattage monstre pour faire parler de soi, coûte que coûte, s'apparente à du tapinage !

Ce n'est sûrement pas en agissant ainsi que l'on obtient la reconnaissance de ses pairs...

Voilà des attitudes immatures et puériles, qui ne suscitent jamais l'admiration, mais provoquent toujours l'agacement, l'impopularité, et deviennent l'objet de toutes les risées. Bref, c'est pas la grande classe...mais c'est toujours ça de pris, pas vrai ?

Vendre autour de 2000 euros, voire beaucoup plus, et n'avoir que le mot "compagnie" à la bouche...même si la richesse de vocabulaire de certaines ne dépasse pas dix mots, cela a tout de même de quoi choquer son monde.

Cette attitude m'inspire plus "business-business" que "noblesse-noblesse"...

En conséquence -car je ne dénonce jamais certains comportements juste pour le plaisir de critiquer- la garantie de confirmation, se traduisant par une garantie financière, sous forme de remboursement partiel du prix du chiot en cas de non confirmation, fait et fera toujours partie des prestations uniques proposées par l'élevage Des Petits O'Neal. N'en déplaise à certaines...

J'ai du respect pour mes clients, je ne souhaite donc pas les prendre pour de vulgaires vaches à lait, et encore moins pour des cons.

CHERS LECTEURS, sachez ce qui suit : pour les éleveurs qui ont passé leur certificat de capacité, nos formateurs d'Aubervilliers nous ont vivement encouragé à appliquer ce type de garanties, considérant cela comme de l'honnêteté vis-à-vis de nos clients.

Ce n'est pas moi qui ai inventé le concept ; mais j'ai décidé de l'appliquer, car je le trouve approprié et judicieux, dans le cadre de la vente d'un être vivant.

Alors, aux esprits vils, couards, et irresponsables, se raccrochant désespérément à l'argument débile "on n'est pas dans l'chiot, on peut rien garantir...", je rétorquerai un seul mot : irrecevable !

Je sais, de source sûre, que d'autres éleveuses proposent elles aussi ces garanties à leurs clients. Certes, elles ne sont pas nombreuses, et le font, la plupart du temps, dans la plus grande discrétion, pour éviter une levée de boucliers à leur encontre. Ce qui est un comble !!!

En tous cas, je les félicite pour leur droiture, et les encourage vivement à persister dans ce sens.

Ce qui est vrai aussi, c'est que certaines grandes gueules de ce milieu ont plus de gouaille pour extorquer du pognon à leurs clients (tout en les recevant de manière peu conventionnelle, et pas franchement élégante...) que pour s'organiser de manière à pouvoir éventuellement leur en restituer...

La majorité ne détient pas systématiquement la vérité et le bon droit ; qu'on se le dise !

Suivre le dirigisme de pacotille de quelques petites sous-chefs au rabais, juste pour faire partie du magma, et avoir des potos dans ce milieu, est un argument un peu limite, auquel je suis totalement hermétique. Et pour le coup, excusez-moi de ne pas m'excuser...