Des Petits O'neal

Des Petits O'neal Chihuahua

Chihuahua

LE JUSTE PRIX !

LE JUSTE PRIX !

Je comprends votre impatience à vouloir connaître les prix, pour pouvoir éventuellement vous engager, lorsqu'une portée vient d'être mise en ligne.

Seulement voilà : à part ceux qui mettent des montants sur des petits papiers, dans un chapeau haut de forme, et font plonger une main innocente pour en ressortir, tantôt un lapin, tantôt un tarif...le bon sens, le sérieux, et le souci du juste prix nous incitent à attendre raisonnablement au moins la pousse des dents (nombre) et le contrôle des mâchoires (occlusion) avant d'annoncer la couleur.

Guère avant 5 ou 6 semaines.

Les gens qui affichent des tarifs pour des chiots âgés d'une semaine ne sont pas plus malins que les autres. Ils n'ont tout bonnement rien à cirer de fixer des prix réalistes, en accord avec les caractéristiques physiques du chiot.

Ils se contenteront juste d'indiquer -pour se blinder contre toute éventuelle attaque d'un client floué et mécontent- et en gros caractère : chiot vendu uniquement pour compagnie !

Car sachez-le, ce terme, ou plutôt cette formule magique, protège totalement l'éleveur, et vous n'avez plus aucun recours contre lui, si votre chiot venait à présenter, par la suite, un défaut grave....seulement vos yeux pour pleurer.

Parmi les méthodes de voyous, il y aussi ceux qui harcèlent leurs clients jusqu'à obtenir, très tôt dans la vie du chiot, et très vite, une très grosse somme de réservation. Et lorsqu'un défaut majeur, genre prognathisme, est mis en évidence officiellement, lors du contrôle véto, ils se contentent de leur accorder un "généreux" rabais de 100 euros sur un chiot payé 2000. Et les incendient ensuite, en les accusant de ne pas aimer leur petit chien prognathe à 1900, si leurs clients osent faire la moue sur un "si généreux" rabais.

Résultat : le client choisit de perdre ses 800 euros de réservation, et l'éleveur véreux ira se payer 2 ou 3 bons restos avec...

Histoire tristement vraie, remontée jusqu'à mes oreilles...si ce ne sont pas des méthodes de truands, je me demande bien comment on peut les qualifier....

En pareil cas, exigez le remboursement total de votre acompte, c'est votre droit ; n'hésitez pas à attaquer l'éleveur en justice, en cas de refus, et n'oubliez surtout pas de lui tailler un bon costard dans le milieu!

Il y a un tarif pour tout : un chiot présentant un prognathisme sévère et disgracieux, même s'il est, par ailleurs, adorable, ne vaut guère plus de 500-600 euros pour un mâle, et 600-700 euros pour une femelle.

Si après une telle mise en garde, vous persistez à aller chez les bandits de grands chemins, ne venez plus pleurnicher sur l'épaule des éleveurs loyaux.

Perso, je ne ferai plus office de bureau des pleurs.

J'ai suffisamment de clients satisfaits et heureux, avec lesquels je partage des moments de pur bonheur, pour ne pas avoir à me farcir les désabusés d'ailleurs...

Il faut aller pleurer auprès de ceux qui vous ont escroqués. Logique !